Non, ce n’est pas un nouveau concept de plat cuisiné, mais simplement la version prospect du célèbre CRM.

Le CRM (Customer Relationship Management), pour rappel un CRM est une organisation de traitement des données clients. Celui-ci favorise l’échange et la gestion et l’échange entre l’entreprise et son client.

Le PRM (Prospect Relationship Management) est identique dans l’idée mais s’applique aux prospects.

Quel que soit le type de site Internet que vous possédez, il serait illusoire de croire que chacun de vos visiteurs va se transformer en client dès cette visite.
Le but est ici d’inciter son internaute à laisser des coordonnées ou mieux des informations de segmentations.

Comme je le dis souvent à mes clients : c’est déjà assez dur de créer du trafic de qualité, autant ne pas en perdre une miette !
Je leur suggère donc souvent de mettre en place quelques solutions pour recueillir ces précieuses informations :
– création et inscription à  une newsletter
– participation à un jeu
– inscription à un espace personnel ou un service gratuit
– demande de support papier ou numérique
– etc.

En bon marketeur, n’oublions jamais que plus l’information est précise, plus l’interaction avec l’internaute sera efficace.
Attention toutefois à garder une certaine logique dans les informations demandées.
Inutile de demander à quelqu’un sa date de naissance ou sa situation pour l’achat de sa prochaine voiture s’il doit juste remplir un formulaire de contact !

Une fois les données recueillies, elles seront traités dans un système d’information type CRM.
C’est logique, mais ça fait du bien de le rappeler, si vous vendez des disques de freins, ne demandez pas à vos visiteurs si ils ont un jardin^^.
Bref, adaptez votre segmentation.

Bon web à tous !